Philosophie

Le style des vins

Chandon de Briailles

Une expression toute en finesse

Vinifiés et élevés dans la plus pure tradition bourguignonne, ils s'expriment avec beaucoup de fraîcheur et reflètent leur terroir et leur "climat d'origine".






Des vins sans artifice, généreux et bien construits qui gagnent en complexité au vieillissement.



Le vin au plus près de ses origines



Notre volonté est de retranscrire l'expression des climats dans nos vins


Notre doctrine est de produire des vins de garde qui puissent se goûter et s'apprécier à tous les moments de leur vie. Chaque climat peut produire, en fonction du millésime, un vin racé qui saura s'accorder avec les plats. Nous aimons que chacun de nos vins exprime son terroir et son millésime, par son expression aromatique mais aussi par sa texture et la qualité de ses tanins.



Une viticulture naturelle permet de mettre en valeur l'expression de nos climats


C'est pourquoi nous avons décidé de passer la totalité du domaine en culture biodynamique en une seule fois dès le millésime 2008.


Chandon de Briailles, Vins de Bourgogne - Style
Chandon de Briailles, Vins de Bourgogne - Style
De la culture en lutte raisonnée à la biodynamie

Vers le respect de la nature

Lorsque Nadine de Nicolay s'investit au Domaine au début des années 80, celle-ci comprend rapidement les effets néfastes de la culture chimique.


Les amendements chimiques, désherbants « agent orange », pesticides et insecticides « huiles jaunes » issus de l'industrie de guerre « gaz moutarde » lui apparaissent inappropriés à la culture de la vigne.

Elle décide de rééquiper le Domaine de charrues, de griffes et autres matériels du travail des sols. Les traitements ne sont utilisés qu'en cas de besoin, il n'y a plus de traitements systémiques et préventifs.



Etape par étape, le Domaine utilise de moins en moins de cuivre dans ses traitements. Les molécules de synthèse ne sont employées qu'en cas d'extrême urgence.



En marche vers le naturel : les étapes



En 2001


François de Nicolay succède à sa mère avec sa soeur Claude. Une expérience, de quelques années à Paris en tant que caviste distributeur, lui permet d'assister à la transformation des vins de certains Domaines convertis à la biodynamie. Il se rend très vite compte du niveau de qualité des vins obtenu grâce à cette méthode et décide de convertir le Domaine familial.



Depuis 2005

Le Domaine cultive ses 13,7 hectares selon des méthodes totalement naturelles. Cela représente beaucoup d'efforts de main d'oeuvre et un investissement personnel important.

Non seulement toute utilisation de produits de synthèse est exclue, donc pas de désherbant, pas de pesticide, ni d'insecticide...mais en plus cette méthode stimule l'immunité de la plante et prend en compte son environnement.

Ceci donne naissance à des raisins équilibrés, bien mûrs et pleins d'énergie qui seront à même de produire d'excellents vins, fidèles à leurs appellations, purs et séduisants.

La régulation des rendements se fait d'elle-même et il n'est plus nécessaire de pratiquer des vendanges en vert. De part l'enracinement profond de la plante qu'elle provoque et son aspect complètement naturel, la biodynamie donne aux vins une texture en bouche et une complexité aromatique inimitables. Les vins s'en trouvent magnifiés et sont d'une élégance et d'un charme incomparables. Ce travail minutieux permet de révéler avec précision l'identité aromatique de chaque climat.

Le but est de ne pas intervenir lourdement dans le processus de vinification et d'élevage des vins, mais simplement de guider la nature.

La volonté première est de rester fideèe aux uniques terroirs de Bourgogne où le Pinot-Noir et le Chardonnay expriment avec force le meilleur d'eux-mêmes. C'est-à-dire charme, finesse et grande complexité aromatique.

La biodynamie pour le Domaine, c'est aussi une méthode de culture qui préserve notre univers terrestre, elle est durable. Par cette méthode, le Domaine transmet aux générations futures, des terres propres et vivantes à même de produire des vins de grande qualité.
Il ne s'agit pas là d'un phénomène de mode, mais d'une prise de conscience.

La certification par contrôle ECOCERT et DEMETER a commencé en 2008.
Par conséquent, les vins sont certifiés à partir du millésime 2011.


Chandon de Briailles, Vins de Bourgogne - Viticulture
Chandon de Briailles, Vins de Bourgogne - Viticulture
Les Vinifications

Un style néo-classique bourguignon

La qualité d'un vin est une addition de détails depuis le travail de la vigne jusqu'à la mise en bouteille.




Pour les rouges comme pour les blancs, les vinifications se caractérisent par un style néoclassique bourguignon.

La méthode est fidèle à la tradition, mais les apports de connaissance oenologique actuels -analyses en laboratoire, matériel nouveau- permettent plus de précision dans les actes. La prise de conscience de la nécessité d'une hygiène parfaite a beaucoup apporté à la pureté des vins.



En rouge comme en blanc : le respect du raisin, de la nature et des savoirs-faire ancestraux



Les Rouges


La vendange parfaitement triée est mise en cuve ouverte en partie en vendange entière et en partie en vendange éraflée.



Les proportions changent en fonction des millésimes et des climats. Aucun produit oenologique (autre que le souffre en très faible quantité) n'est employé (pas d'acide tartrique, ni de levures exogènes, ni de poudre de tanins, ni d'enzymes...). Seuls quelques rares millésimes nécessitent une légère chaptalisation auquel cas, le sucre bio est utilisé.



Lorsque le raisin rentre trop chaud, il est rafraîchi (environ 18°) doucement afin d'éviter une précipitation des fermentations et des excès de température qui priveraient le vin de ses arômes les plus fins.



Les fermentations démarrent naturellement quelques jours après la vendange.

Il s'en suit des remontages journaliers au début puis des pigeages manuels.



Toutes les cuvées sont dégustées régulièrement et surveillées de près (densité, température...). Elles sont décuvées après 15 à 20 jours, décantées puis descendues encore tièdes en cave pour la phase d'élevage.



Les Blancs


Là aussi, la vendange est parfaitement triée. Les raisins sont directement pressés puis le moût est logé en cuve de décantation pour environ 48 heures.

Ensuite, ledit moût est entonné à 200 litres par pièce dans les fûts et la fermentation démarre doucement. Elle dure longtemps et ne dépasse pas les 22° de température ce qui donnera beaucoup d'arômes frais et de complexité au vin.

Quand les sucres sont finis, les vins descendent en cave pour leur élevage.


Chandon de Briailles, Vins de Bourgogne - Vinification
Chandon de Briailles, Vins de Bourgogne - Vinification
L'élevage

Dans nos anciennes caves du XIIIème siècle

C'est dans nos anciennes caves du XIIIème siècle situées sous la cuverie que les fûts reposent de 14 à 18 mois...




Pour le respect de la matière


Ni filtration, ni collage


Une fois les vinifications terminées, les vins descendent en cave dans des fûts anciens pour un long élevage sur lies pour les rouges comme pour les blancs. Ils sont régulièrement contrôlés par la dégustation et les analyses.



Après cette première période, ils sont délicatement soutirés « au clair » pour une deuxième phase d'élevage, séparés des lies afin de les affiner. Cela permet de les mettre en bouteilles sans filtration et sans collage. Ils sont mis en bouteille par gravité sans filtration.



On restitue ainsi un vin au plus près de ses origines, fidèle à son terroir et à son climat. Tout ceci prend entre 14 et 18 mois.



Les vins du Domaine sont aussi des vins de garde qui étonnent et ravissent les dégustateurs années après années.


Chandon de Briailles, Vins de Bourgogne - Elevage
Chandon de Briailles, Vins de Bourgogne - Elevage

Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :