Septembre 2007

L'express

L'exception bourguignonne

"/>

Septembre 2007
L'express

L'exception bourguignonne

Juste avant Beaune, une route bifurque vers Pernand-Vergelesses. Pernand quoi? Moins connu que ses voisins Aloxe-Corton et Savigny-lès-Beaune, ce village de la côte de Beaune n'est pourtant pas le dernier des fleurons de Bourgogne. Sur quelque 140 hectares classés en AOC (dont 57 en premiers crus), on compte ainsi pas moins de huit climats (terroirs). Le bourg de Pernand a d'ailleurs épousé, en 1922, le nom du plus célèbre d'entre eux, Vergelesses. La commune, dont le vignoble s'accroche sur la montagne de Corton, abrite également une bonne part des grands crus corton-charlemagne (auxquels nous avons élargi notre sélection). Plus portée sur les rouges - charnus et pulpeux, à la robe rubis, au nez violette ou framboise, puis musc et épices - l'appellation livre aussi d'excellents vins blancs. Ces derniers, pâles ou dorés, secs et vifs, exhalent les fleurs blanches, puis le miel et les épices quand on laisse le temps faire son oeuvre. Tout un programme, donc. Claude Jousset-Drouhin a repris en 1990 la maison familiale, le Domaine Chandon de Briailles. En 2005, elle opte pour la biodynamie.


Septembre 2007 L'express  L'exception bourguignonne
Septembre 2007 L'express L'exception bourguignonne

Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :